FORFAITS ANNULATION / INVALIDATION
NOS FORFAITS ANNULATION / INVALIDATION DU PERMIS

Notre auto-école a pris conscience des difficultés que rencontrent les automobilistes qui ont perdu leurs permis de conduire suite à une invalidation ou une annulation du permis.

Nous avons donc décidé de proposer des forfaits adaptés à votre situation, avec un suivi personnalisé de votre dossier par l’un de nos conseillers spécialisés. Toujours informés des évolutions de la réglementation du Code de la route, nos collaborateurs sont en mesure de répondre à l’ensemble de vos questions.
Nous vous rappelons qu’il est indispensable de respecter la procédure surtout en matière de délai pour la constitution de votre nouvelle demande. Un retard, même d’une journée, peut vous obliger à repasser l’ensemble des épreuves.
L’interdiction de conduire débutera uniquement lors de la restitution de votre permis de conduire à votre préfecture ou au commissariat. Il est donc inutile de garder votre permis après réception de la lettre du ministère 48SI.

Comment repasser son permis de conduire après une invalidation ou annulation ?

Visite médicale

Dans tous les cas, il est nécessaire avant de s’inscrire pour repasser l’examen (code et/ou conduite) d’effectuer une visite médicale et un examen psychotechnique. Pour plus de prudence ces démarches doivent être faite avant la fin de l’interdiction des 6 mois.

Épreuve théorique générale (code) uniquement :

Pour être dispensé de l’épreuve pratique (conduite) il faut :

  • Que le permis de conduire ait été obtenu depuis 3 ans au moins à la date de la sanction,
  • Et que la durée de l’interdiction de solliciter un nouveau permis soit inférieure à 1 an,
  • Et que la demande d’inscription à l’examen soit effectuée dans les 9 mois qui suivent la date de la fin de l’interdiction.

Épreuve théorique et pratique :

Le candidat devra repasser le code et la conduite de chaque catégorie du permis qu’il possédait auparavant dans les cas suivants :

  • Lorsque son permis a été obtenu depuis moins de 3 ans à la date de l’annulation,
  • Et/ou lorsque l’interdiction de solliciter un nouveau permis est égale ou supérieure à 1 an,
  • Et/ou lorsque la demande d’inscription n’a pas été faite dans le délai de 9 mois qui suit la date de la fin de l’interdiction.


Attention : lorsque seule l’épreuve théorique doit être passée, le conducteur est dispensé du respect des vitesses maximales pour conducteur novice et de l’apposition du signe « jeune conducteur » à l’arrière du véhicule. Dans le cas où les 2 épreuves doivent être repassées, il est soumis à toutes les obligations des jeunes conducteurs.