CONDUITE AAC/ SUPERVISEE
PERMIS AAC/ CONDUITE SUPERVISEE

L’APPRENTISSAGE ANTICIPE DE LA CONDUITE (AAC)

Le candidat doit être âgé de 15 à 18 ans lors de l’inscription et de 18 ans minimum pour présenter les épreuves pratiques du permis de conduire B.
L’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans. Il est possible pour l’élève d’avoir plusieurs accompagnateurs.
L’accompagnateur doit avoir obtenu au préalable l’accord de sa compagnie d’assurance. L’assureur peut refuser si l’accompagnateur a commis des infractions graves.
De plus, l’accompagnateur ne doit pas dans les 5 années précédentes avoir fait l’objet d’une annulation ou d’une suspension du permis de conduire.

Quelles sont les caractéristiques du véhicule utilisé ?

Le véhicule doit être équipé de deux rétroviseurs latéraux et un signe distinctif « conduite accompagnée » doit être apposé à l’arrière du véhicule.

Comment se déroule l’apprentissage anticipé à la conduite ?

La formation comprend trois étapes :

  1. Formation initiale dans une auto-école,
  2. Conduite accompagnée d’un adulte, avec un suivi pédagogique par l’auto-école,
  3. Présentation au permis de conduire.
CONDUITE SUPERVISEE

Formation initiale :

L’élève signe un contrat de formation après avoir effectué une évaluation préalable de connaissances. Cette formation ne peut être inférieure à 20 heures.
Au terme de cette formation, l’élève doit passer l’épreuve théorique générale de l’examen du permis de conduire (le code) et reçoit alors l’attestation de fin de formation initiale.

Conduite accompagnée:

Jusqu’à 18 ans, pour acquérir de l’expérience au volant, l’élève doit suivre une formation de conduite accompagnée dont la durée est comprise entre 1 et 3 ans.
Il doit avoir conduit 3.000 km minimum accompagné, la conduite à l’étranger est interdite au candidat.
Le candidat aura un suivi de notre part, dont 3 rendez-vous pédagogiques qui sont obligatoires :

  • Le premier avec l’accompagnateur et le moniteur d’une durée minimale de 2 heures,
  • Le second, après 6 ou 8 mois de conduite accompagnée et environ 1000 km parcourus,
  • Le troisième, lorsque l’élève a parcouru au moins 3.000 km.

Présentation au permis de conduire :

Au terme de sa formation, le candidat doit présenter les épreuves pratiques dont un parcours de 20 minutes en circulation. Les résultats des évaluations effectuées sont transcrits sur un livret d’apprentissage qui lui est remis par l’auto-école.
Quand le candidat obtient le permis de conduire, l’auto-école lui délivre une attestation de fin de conduite accompagnée. Cette attestation doit être remise à l’assureur afin d’obtenir des rabais sur la surprime jeune conducteur.

APPRENTISSAGE EN CONDUITE SUPERVISEE A PARTIR DE 18 ANS

La formation en conduite supervisée des véhicules de catégorie B peut se faire soit directement à l’issue de la formation initiale (obtention du Code de la route), soit après un échec à l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire. Elle implique une durée et un kilométrage parcouru minimaux ainsi que le respect de règles de conduite particulières.

Conditions requises:

La formation en conduite supervisée des véhicules de catégorie B est accessible à partir de l’âge de 18 ans. Il faut dans tous les cas avoir suivi au préalable la formation initiale. L’accompagnateur doit être titulaire depuis au moins 5 ans du permis de conduire de la catégorie B. Il ne doit pas avoir fait l’objet d’une annulation ou d’une suspension du permis de conduire durant les 5 années précédentes.

Après la formation initiale:

Le candidat doit avoir obtenu :

  • Un accord préalable sur l’extension de garantie nécessaire de la société d’assurance qui assure le ou les véhicules utilisés pendant l’apprentissage,
  • Et l’attestation de fin de formation (AFFI) prévue dans le livret d’apprentissage.

Le candidat doit avoir obtenu :

  • Un accord préalable écrit de la société d’assurances auprès de laquelle a été souscrit le contrat pour le ou les véhicules utilisés pendant l’apprentissage sur l’extension de garantie nécessaire . Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d’assurances à assurer cette fonction.
  • Et une autorisation de conduire en conduite supervisée délivrée par l’enseignant à l’issue d’un rendez-vous préalable de 2 heures comprenant une heure minimum de conduite et un bilan personnalisé.

Déroulement:

La durée minimale de la phase de conduite supervisée est de 3 mois et l’élève doit parcourir au moins 1.000 kilomètres (au lieu d’un an et 3.000 kilomètres pour l’apprentissage anticipé de la conduite).
Le véhicule utilisé doit être équipé d’un signe distinctif « conduite accompagnée » apposé à l’arrière. L’élève doit participer à un rendez-vous pédagogique avec l’enseignant et un accompagnateur au moins.

Attention : cette formule ne réduit pas la durée de la période probatoire du permis de conduire et les nouveaux titulaires disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre 3 ans sans infraction avant d’en obtenir 12.